• Industrie et textile
  • NTIC
  • Nationale

Appel à Manifestation d’Intérêt - Réseau des incubateurs et accélérateurs franciliens / Labellisation des incubateurs franciliens

Guichet

Région Île-de-France

Descriptif et contexte du dispositif

La Région Île-de-France lance un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour, d’une part, constituer un « Réseau régional des incubateurs et accélérateurs franciliens » et, d’autre part, labelliser certains incubateurs « Innov’Up Incubation ».

La région Île-de-France souhaite amplifier cette dynamique. L’un des axes partagés de la stratégie « Impact 2028 » et du nouveau SRESRI est de positionner la Région comme « leader en Europe dans les innovations stratégiques au service de la décarbonation et de la digitalisation de l’industrie, de la santé et du climat », ce qui implique notamment de créer les conditions les plus favorables d’Europe pour la création, le transfert et la diffusion de l’innovation.

Thématiques financées

Dans cette perspective, le présent Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) comporte deux volets :

  1. Volet n°1 – Constituer un « Réseau des incubateurs et accélérateurs de la Région Île-de-France ». Ce réseau régional porte une ambition à double niveau :
    1. A l’échelle de ses membres (les incubateurs et accélérateurs franciliens), il consolidera et fera vivre une communauté des structures d’accompagnement. Il contribuera également à une mutualisation des moyens et pourra proposer une offre de services adaptée aux besoins de ses membres. Enfin, il contribuera à leur visibilité, en proposant un marketing ad hoc en lien avec les acteurs franciliens de l’attractivité (notamment Choose Paris Region), devenant ainsi un outil plus global au service de l’attractivité de l’Île-de-France.
    2. A l’échelle des porteurs de projets et jeunes entreprises innovantes, il rendra plus lisible l’offre d’incubation et d’accélération francilienne en devenant un point d’entrée privilégié dans leur recherche d’un programme d’hébergement et/ou d’accompagnement (dans et hors les murs) adapté à leurs besoins. Il générera également des passerelles entre les incubateurs, accélérateurs et les autres lieux d’innovation, afin de faciliter le parcours résidentiel des innovateurs et créateurs d’entreprises à l’échelle francilienne.
  2. Volet n°2 – Labelliser certains incubateurs et leur donner ainsi l’opportunité de proposer un accès facilité au dispositif « INNOV’UP ».

Clôture

Les dossiers sont à déposer le 20 février 2023. D’autres vagues de labellisation « INNOV’UP Incubation » seront lancées ultérieurement

Identification de la catégorie d’entreprise.

Une entreprise peut être désignée membre du « Réseau des incubateurs et accélérateurs de la région Île-de-France » Peut devenir membre du « Réseau des incubateurs et accélérateurs franciliens » uniquement comme une structure implantée en Île-de-France. Elle doit être un incubateur et/ou un accélérateur. Les structures suivantes ne seront pas éligibles au titre du présent AMI : couveuse, pépinière, hôtel d’entreprises, cabinet de conseil, fonds d’investissement, showroom, plateforme et/ou lieu d’open innovation, fablab, espace de co-working sans activités d’incubation/accélération….

Une structure souhaitant être labellisée « INNOV’UP Incubation » doit pouvoir proposer a minima, en région Île-de-France, une solution d’hébergement et l’accès physique à des services, des équipements et des espaces mutualisés (showroom, démonstrateur, fablab, plateforme technologique, espaces de coworking et convivialité, salles de réunion…).

Budget, nature des fonds et taux d’intervention

Les incubateurs franciliens éligibles peuvent également candidater à la labellisation « INNOV’UP Incubation » et ainsi pouvoir, en plus d’être membre du Réseau, proposer un accès facilité au dispositif « INNOV’UP ».

Ainsi, les start-ups accompagnées dans ces incubateurs labellisés pourront dès lors :

  1. Déposer sur la plateforme régionale « Mes Démarches », en s’appuyant sur l’incubateur labellisé qui les accompagne, une demande de subvention « INNOV’UP ».
  2. Si la demande respecte les critères d’éligibilité attendus, l’entreprise porteuse de projet se verra octroyer une aide, sous forme de subvention, pouvant aller jusqu’à 30 000 € et 50% de l’assiette éligible des dépenses, cofinancés par la région Île-de-France et Bpifrance.
  3. La convention signée entre l’entreprise porteuse de projet et la BPI prévoit que l’entreprise porteuse de projets devra utiliser une partie de cette aide pour payer les frais de son incubation, dans la limite d’un plafond qui sera précisé.

Critères d’éligibilité / de sélection

La labellisation se fera au regard de la performance de la structure sur les 4 critères suivants :

  • Critère n°1 : accompagner des projets positionnés sur une ou plusieurs filières stratégiques régionales ou portés par des publics cibles régionaux (entrepreneuriat féminin, entrepreneurs de nationalité étrangère, chercheurs, étudiants entrepreneurs, acteurs de l’ESS, etc.). Ainsi, les projets et entreprises accompagnés par l’incubateur devront relever d’une ou plusieurs des filières stratégiques suivantes, identifiées dans le SRDEII 2022-2028 :
    • Numérique, Industrie de la donnée et industries créatives
    • Éco-construction, ville durable et intelligente. Energies vertes et décarbonées.
    • Aéronautique – Spatial – Défense. Mobilité durable et intelligente (dont automobile)
    • Santé et soins
    • Luxe et cosmétique
    • Agriculture, agro-alimentaire et nutrition
    • Deeptech
  • Critère n°2 : réaliser des actions ou nouer des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, et/ou accompagner des projets portés par/ou impliquant des chercheurs ou des étudiants.
  • Critère n°3 : proposer un accompagnement de qualité, au regard des indicateurs suivants :
    • Incubation de projets innovants ou d’innovations sociales et environnementales ;
    • Qualité de l’équipe d’accompagnement ;
    • Qualité du/des deux principaux programmes d’accompagnement proposés ;
    • Taux d’encadrement (équipe/nbre d’entreprises accompagnées) ;
  • Critère n°4 : disposer d’indicateurs de réussite démontrant à ce jour les résultats obtenus.

Les start-up accompagnées dans ces incubateurs labellisés pourront dès lors :

  1. Déposer sur la plateforme régionale « Mes Démarches », en s’appuyant sur l’incubateur labellisé qui les accompagne, une demande de subvention « INNOV’UP ».
  2. Si la demande respecte les critères d’éligibilité attendus, l’entreprise porteuse de projets se verra octroyer une aide, sous forme de subvention, pouvant aller jusqu’à 30 000 € et 50% de l’assiette éligible des dépenses, cofinancés par la région Île-de-France et Bpifrance.
  3. La convention signée entre l’entreprise porteuse e projet et la BPI prévoit que l’entreprise porteuse de projet devra utiliser une partie de cette aide pour payer les frais de son incubation, dans la limite d’un plafond qui sera précisé.